Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2006

Bruno Montpied

     Bruno Montpied 
 
Bruno Montpied.jpg
Au charmant pays des endeuillés
18 x 26 cm - 2000 
 

Né en 1954 en région parisienne. Après des études paresseuses qui le mènent vers les matières littéraires, il renoue vers 1976 en autodidacte absolu avec la peinture et le dessin qu’il n’avait plus revus depuis la maternelle.

Bruno Montpied.jpg
Le Bonnet d'âne
32 x 24 cm - 1994 

 

 

En dépit des modes universitaires des années 70, il découvre le surréalisme, puis le groupe COBRA, et enfin l’art brut, ce dernier le menant à découvrir ensuite l’art naïf et l’art populaire rustique. Séduit par l’idée d’une création qui n’a besoin d’aucune hiérarchie pour pouvoir éclore ici ou là, il se met à rechercher à partir des années 80 des créateurs populaires, ce qui l’encourage dans ses propres exercices. Il publie le résultat de ses recherches dans diverses revues spécialisées (Raw Vision, Plein Chant, Création Franche, Artension, Réfractions, SURR, etc.).

 

Bruno Montpied.jpg
La Bête noire, le diable et l'ange
29 x 37 cm - 2006
 
Bruno Montpied.jpg
Aubades pour Odalisque
24 x 32 cm - 2000
 

Il commence à exposer ses peintures à partir de 1977, de façon sporadique et irrégulière. Il travaille en général sur des petits formats, de plus en plus à l’aide de l’encre, composant de façon automatique, en jouant du hasard et d’expérimentations diverses, des scènes fouillées, complexes, pas aisément interprétables (les titres qu’il donne à ces œuvres sont une gageure à chaque fois). Ayant commencé au début de ses travaux par un emploi fréquent de la couleur la plus vive, sa palette a évolué par la suite vers plus de modération, et d’unicité chromatique.

 
A partir de juin 2007, il lance et anime un blog sur internet, Le Poignard Subtil, où il fait de l’information sur l’actualité des arts spontanés en tous genres, y défendant aussi par la présentation de diverses enquêtes et expériences ce qu’il a fini par définir comme une "poétique de l’immédiat".
 
 
Bruno Montpied.jpg
Quand on débat, on se débat...
24 x32 cm - 2007 

Expositions récentes :

 

2007. Ai Margini dello Sguardo, l’Arte Irregolare nella Collezione Menozzi, Biblioteca Panizzi, Reggio-Emilia, Italie.

2006. 9ème Festival d’Art Singulier à Aubagne. Une salle était organisée par B.M. avec 16 créations qu’il avait rassemblées pour l’occasion, dont un petit ensemble de ses peintures.

2006.  Le moi et son double, Rencontres d’Art au musée Ingres,  Montauban.

2005. Galerie Dettinger-Mayer, Lyon.

 

Une centaine de ses œuvres ont fait l’objet d’une donation au musée de la Création Franche à Bègles (Gironde). Quelques œuvres sont également présentes au musée d’art naïf et outsider de Zwolle hébergé provisoirement au musée du Docteur Guislain à Gand en Belgique. Une vingtaine d’œuvres font également partie de la collection du musée de Pampelune en Espagne. Une dizaine sont également entrées dans le cabinet des estampes de la Bibliothèque Panizzi à Reggio-Emilia dans le cadre d’une donation du critique d’art Dino Menozzi.

 

B.M., février 2008

 

 

  * * *
Contact :

 

 email : lesciapode@yahoo.fr

 

Les commentaires sont fermés.